La Dualité, fondement de l’Homme & de l’Eglise

Nous vous invitons à consulter ce texte, étude intéressante sur la dualité corps/âme chez l’homme, en rapport avec les fondements des institutions religieuses ou culturels, au Moyen-âge. Cela peut nous amener à comprendre cette dualité idéologique qui est retransmise dans l’art.  (L’art  religieux  ayant une place centrale dans l’art en général).
Le texte suit trois axes:
-Représentations médiévales de la personne, entre dualité et ternarité
-Entrelacer le corps et l’âme
-L’articulation corporel/spirituel comme modèle social

 »Le présent article vise à montrer que les conceptions de la personne humaine dans l’Occident médiéval sont plus complexes que ne le laisse penser leur apparence de simple dualité.  Outre différents aspects qui peuvent s’ajouter à la dualité âme/corps, il convient de prêter une grande attention au type de rapport établi entre l’âme et le corps. On constate alors que la dualité est pour le christianisme médiéval un moyen de se distinguer radicalement du dualisme, en permettant de penser l’articulation et l’union nécessaire de l’âme et du corps. Au fil des siècles qui mènent jusqu’au Moyen Âge central, cet aspect ne fait que se renforcer ; il conduit à proclamer avec emphase le caractère positif de l’union de l’âme et du corps, seule capable de constituer véritablement la personne humaine, qui doit être reformée à la fin des Temps grâce à la résurrection des corps. Enfin, on argumentera que le corps glorieux des élus, et plus largement l’articulation du corporel et du spirituel promue par le discours théologique, constituent un modèle idéal de la société chrétienne. Toute la logique de la chrétienté médiévale, entièrement structurée par l’Institution ecclésiale, dépend de sa capacité à articuler positivement le spirituel et le corporel,  c’est-à-dire à spiritualiser le corporel. Quelles que soient les ambiguïtés et les contestations possibles, l’image de la personne et l’unité psychosomatique pensées par la scolastique se révèlent être un instrument puissant pour fonder le corps social et ecclésial, à la fois dans ses hiérarchies et dans son utopie communautaire. »

Publicités

~ par symboles2dualite sur 7 avril 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :